A propos

Home / A propos

Placé sous le signe du climat et du développement durable, 2015 est l’année où les négociations internationales devraient aboutir à un accord mondial de lutte contre les changements climatiques (COP 21) en décembre à Paris.

Né de la volonté d’acteurs publics et privés de s’allier pour mieux servir un besoin sociétal de réflexion et d’actions collaboratives sur le sujet du changement climatique, le C3 se donne pour objectif de mobiliser l’intelligence collective et les données ouvertes pour imaginer des solutions à la sensibilisation, la prévention, la lutte et l’adaptation au changement climatique.

En savoir plus

Copil

SGMAP

bloc-marque-SGMAP-HD 14.19.22

 

Le SGMAP est une administration de mission, qui a vocation à être la cheville ouvrière de la réforme de l’Etat, aux côtés des ministères et des autres institutions publiques. Il ambitionne d’être, au sein de l’Etat, le lieu d’expertise et d’excellence en matière de transformation des politiques publiques et des administrations.

Le SGMAP est doté d’un double rôle :

  • un rôle de conseil auprès du Gouvernement dans l’élaboration, la conduite et le suivi du programme global de réformes. A ce titre le SGMAP est à la fois « assemblier » de la modernisation de l’action publique (MAP), garant de sa cohérence, du respect de l’ambition fixée par le Gouvernement, de sa lisibilité et de son impact tangible pour nos concitoyens ;
  • un rôle de « partenaire stratégique » vis-à-vis des administrations dans la conduite de leurs réformes, dans une posture d’animation, d’accompagnement et d’expertise dans les différents domaines de la transformation, mais aussi d’aiguillon bienveillant et dans le respect des contraintes propres à chaque administration.

http://www.modernisation.gouv.fr/le-sgmap

MEDDE

Bloc-marque_MEDDE-2015_CMJN_VectLe ministre de l’écologie, du développement durable et de l’énergie prépare et met en œuvre la politique du Gouvernement dans les domaines du développement durable, de l’environnement et des technologies vertes, de la transition énergétique et de l’énergie, notamment en matière tarifaire, du climat, de la prévention des risques naturels et technologiques, de la sécurité industrielle, des transports et de leurs infrastructures, de l’équipement, de la mer, à l’exception de la construction et de la réparation navales, ainsi que dans les domaines des pêches maritimes et de l’aquaculture.

  • Il élabore et met en œuvre la politique de lutte contre le réchauffement climatique et la pollution atmosphérique.
  • Il promeut une gestion durable des ressources rares.
  • Il est associé aux négociations européennes et internationales sur le climat.
  • Il participe à l’élaboration des programmes de recherche concernant ses attributions.

http://www.developpement-durable.gouv.fr

Météo France

MFBLANC-RVB

Météo-France est au cœur des préoccupations sociétales et environnementales. L’établissement est le service météorologique et climatique national, en charge de la prévision du temps et des avertissements liés aux phénomènes météorologiques dangereux, de la mémoire du climat passé et de l’étude du climat futur. Il accompagne également les pouvoirs publics et les clients professionnels dans l’adaptation aux changements climatiques.

Météo-France mène des recherches sur l’évolution du climat depuis les années 1980. Associé au Centre européen de recherche et de formation avancée en calcul scientifique (CERFACS), l’établissement participe notamment aux projets internationaux sur lesquels s’appuie le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) pour établir ses rapports d’évaluation du changement climatique, comme récemment sur le dernier rapport du GIEC (2013-2014). »

Météo France assure la Présidence du Comité de Pilotage de C3 – 2015.

http://www.meteofrance.com

IGN

L’IGN est l’opérateur de référence pour l’information géographique et forestière en France. Il a pour vocation de décrire la surface du territoire national et l’occupation de son sol, d’élaborer et de mettre à jour l’inventaire permanent des ressources forestières nationales. Il produit toutes les représentations appropriées des données rassemblées, les diffuse et les archive.

Il intervient dans 4 grands domaines : la production de référentiels, la diffusion de données géographiques multithématiques, la fourniture de services d’utilisation des données et, la recherche et l’enseignement supérieur.

Avec son expertise dans le domaine de l’information géolocalisée, l’IGN apporte son appui aux autorités publiques dans l’analyse des territoires, la mise en œuvre des projets d’aménagement, mais aussi dans la définition et l’évaluation des politiques publiques de défense, de sécurité nationale, de développement durable et de protection de l’environnement.

Et en tant qu’acteur du numérique au service des territoires, l’IGN met à disposition son savoir-faire et ses données au service des PME grâce notamment à son accélérateur de projets IGNfab. L’objectif est de développer des produits et services innovants utilisant les données géographiques dans de nombreux secteurs (environnement, l’aménagement du territoire, l’urbanisme, l’agriculture, la foresterie, l’énergie, les transports, la défense et la sécurité, l’éducation, la santé, le tourisme…).

Dans la continuité de sa mission de service public, l’IGN contribue aujourd’hui à la réflexion collective autour du changement climatique. Il propose ainsi son expertise et un ensemble de données pour réfléchir ensemble à des solutions concrètes.

L’Institut national de l’information géographique et forestière est placé sous la double tutelle de la ministre de l’écologie, du développement durable et de l’énergie et du ministre de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt.

http://www.ign.fr

Etalab

La politique d’ouverture et de partage des données publiques (« Open data ») est pilotée, sous l’autorité du Premier ministre, par la mission Etalab, dirigée par M. Henri Verdier.La mission Etalab fait partie du Secrétariat général pour la modernisation de l’action publique, dont la direction est assurée par Mme Laure de La Bretèche. Les missions et le rôle d’Etalab pour la modernisation de l’action publique.

Au sein du Secrétariat général pour la modernisation de l’action publique, Etalab coordonne l’action des services de l’Etat et de ses établissements publics pour faciliter la réutilisation la plus large possible de leurs informations publiques.Etalab administre le portail unique interministériel data.gouv.fr destiné à rassembler et à mettre à disposition librement l’ensemble des informations publiques de l’Etat, de ses établissements publics et, si elles le souhaitent, des collectivités territoriales et des personnes de droit public ou de droit privé chargées d’une mission de service public.

Etalab poursuit la mise à disposition gratuite des données publiques, conformément au principe général de réutilisation libre, facile et gratuite fixé par les circulaires du Premier ministre du 26 mai 2011 et du 13 septembre 2013 relatives à l’ouverture des données publiques, en mettant l’accent sur les données à fort impact sociétal (santé, éducation, etc.) et/ou à fort potentiel d’innovation économique et sociale.

Etalab collabore étroitement avec les services chargés de la modernisation de l’action publique, notamment ceux responsables de l’innovation au service des usagers et de la transformation numérique de l’Etat.

Les actions en faveur de la transparence et de l’ouverture des données publiques

Etalab, depuis sa création, a mis en ligne le portail national data.gouv.fr qui permet l’accès à plus de 13.000 informations publiques gratuites et réutilisables.

En rendant, par exemple, accessibles les dépenses du budget de l’Etat à partir d’un seul fichier brut dans un format réutilisable ou la liste des biens immobiliers propriété de l’Etat, data.gouv.fr contribue à rendre des comptes aux citoyens sur le fonctionnement de l’Etat et de ses administrations en permettant une plus grande transparence de leur fonctionnement.

https://www.etalab.gouv.fr

CNES

logo_cnes copie

Le CNES est un établissement public chargé de proposer et de conduire la politique spatiale de la France au sein de l’Europe. Créé en 1961, le CNES invente les systèmes satellites et les lanceurs de demain qui répondent aux besoins de la société.

Le CNES joue un rôle clé sur la scène spatiale nationale, européenne et internationale en étant à la fois une force d’impulsion, d’innovation au bénéfice de l’emploi, et un centre d’expertise technique. En relation permanente avec les pouvoirs publics et les communautés scientifiques et industrielles, il élabore et réalise des programmes spatiaux innovants.

Les activités du CNES se répartissent en 5 domaines d’intervention, qui recouvrent l’ensemble des compétences nécessaires à la définition et à la mise en œuvre de la politique spatiale française : les lanceurs, l’exploration de l’espace, les télécommunications, la défense et l’observation de la Terre.

Le satellite est désormais un outil indispensable pour mesurer et comprendre l’évolution du climat : 26 des 50 données environnementales sont observées depuis l’espace. Les mesures spatiales sont de plus indispensables pour observer les conséquences du changement climatique et en mesurer les risques.
Pour participer au suivi du changement climatique, le CNES soutient donc la filière instrumentale et participe à des initiatives internationales, telles que le projet Copernicus de valorisation des données climatiques.  Pour garantir la continuité des mesures, le CNES investit de plus dans les filières de satellites comme les satellites altimétriques Jason, tout en s’engageant dans des programmes innovants comme Merlin, SWOT ou IASI-NG. Il a ainsi acquis un savoir-faire dans le traitement des données climatiques, qu’il met à disposition des utilisateurs scientifiques, opérationnels et privés.

En 2014, le CNES a organisé #ActInSpace,  événement technologique destiné à développer l’esprit d’entreprenariat chez les jeunes et montrer que le spatial peut être un vecteur d’innovation au service de l’emploi. Bilan : plus de 200 candidats, 10 projets de start-up et une 2e édition européenne prévue en 2016.

http://www.cnes.fr

MNHN

museum-national-d-histoire-naturelle_2Au carrefour des sciences de la Terre, de la Vie et de l’Homme, le Muséum se consacre quotidiennement – et ce depuis près de 400 ans – à la nature et à ses relations avec l’espèce humaine. Riche de son histoire, au cœur de l’actualité, le Muséum travaille aussi pour l’avenir.

La prise de conscience environnementale et la sauvegarde de la planète sont au cœur des débats contemporains. Totalement engagé sur ces questions, le Muséum occupe une position de référence grâce à des missions variées : la recherche fondamentale et appliquée, la conservation et l’enrichissement des collections, l’enseignement, l’expertise et la diffusion des connaissances.

Centre de recherche, le Muséum s’appuie sur des travaux en laboratoire et des expéditions dans le monde entier, un grand éventail de disciplines, des collections exceptionnelles et une expertise reconnue. A travers l’enseignement ou les actions de diffusion, il a également pour mission de partager ses savoirs. Avec un objectif clair : rendre les connaissances sur la nature accessibles à tous et sensibiliser le plus grand nombre à la protection de notre planète.

https://www.mnhn.fr/fr

EDF

EDF_Logo_master_v_FActeur majeur de la transition énergétique, le Groupe EDF est un énergéticien intégré, présent sur l’ensemble des métiers : la production, le transport, la distribution, le négoce, la vente d’énergies et les services énergétiques. Il participe à la fourniture d’énergies et de services à environ 37,8 millions de clients, dont 28,3 millions en France.

Grâce à son mix énergétique diversifié basé sur l’énergie nucléaire, l’hydraulique, les énergies nouvelles renouvelables et le thermique, la production d’EDF en France est à 98% sans émission de CO2 en 2014.

Depuis 1990, EDF a réduit par trois ses émissions de carbone en France. En 2014, le contenu carbone de l’électricité produite par EDF a même atteint les 17 g/kWh, soit 15 fois moins que la moyenne européenne et 30 fois inférieur à la moyenne mondiale.

En s’appuyant sur l’expertise de ses équipes, sa R&D et son ingénierie, son expérience d’exploitant industriel et l’accompagnement attentif de ses clients, EDF apporte des solutions compétitives qui concilient développement économique et préservation du climat.

EDF développe en effet des technologies peu émettrices de CO2 permettant de produire une électricité décarbonée qui représente une solution pour lutter contre le changement climatique, en se substituant aux énergies fossiles.

EDF a investi 6,4 milliards d’euros dans le développement des énergies renouvelables depuis 2010. Le Groupe est ainsi le premier producteur européen d’énergies renouvelables et le premier producteur d’électricité hydraulique en Europe.

https://particulier.edf.fr/fr/accueil.html

IRSTEA

RVB de baseEtablissement public placé sous la double tutelle des ministères en charge de la recherche et de l’agriculture, Irstea conduit une recherche environnementale tournée vers l’action, qui se focalise sur trois grands défis sociétaux : la gestion durable des eaux et des territoires, les risques naturels et la qualité environnementale.

Avec un budget global de 110 millions € dont 30 % de ressources propres, Irstea emploie 1600 personnes dont 950 scientifiques, répartis dans 9 centres en France et 25 unités de recherche.

Bien inséré dans le paysage de la recherche française et européenne, il mène ses recherches en appui aux politiques publiques et

en partenariat avec les industriels (350 contrats de recherche). Il est impliqué dans une dizaine de pôles de compétitivité. L’institut est labellisé Carnot pour l’ensemble de ses activités depuis la création du label en 2006.

http://www.irstea.fr

ERDF

ERDF_Baseline_CMJN_CS6_new_colorL’utilisation et la consommation d’électricité ont considérablement changé depuis ces dernières années : transition énergétique pour la croissance verte, développement des énergies renouvelables, essor du véhicule électrique, mutation des territoires, nouvelles technologies… Le monde est en pleine évolution, comme le sont les défis qu’ERDF doit relever.

Entreprise de service public, ERDF réalise les raccordements, assure le dépannage 24h/24, 7j/7, la relève des compteurs, l’entretien des réseaux ainsi que toutes les interventions techniques pour ses 35 millions de clients. ERDF est le premier distributeur européen d’électricité, indépendant des fournisseurs d’énergie qui sont chargés de la vente et de la gestion du contrat de fourniture d’électricité. Cette position lui confère une responsabilité indéniable quant à la mise en œuvre de la transition énergétique, transition pour laquelle ERDF joue un rôle de facilitateur, pour les territoires et pour les clients. Voilà l’objet du nouveau plan stratégique de l’entreprise, structuré en 3 axes : un service public moderne construit avec l’ensemble des utilisateurs du réseau ; une dynamique d’innovation renouvelée pour construire le réseau électrique de demain, avec le compteur Linky comme première étape ; une proximité renforcée : au plus près des territoires pour les accompagner dans leur développement et leur compétitivité.

http://www.erdf.fr

DEMARCHE ET METHODE

MNMS au cœur du C3

MNMS est une démarche originale d’innovation ouverte territoriale qui s’appuie sur la méthode MyNeedMySolution. Elle permet de réunir et fédérer les acteurs publics, privés et les citoyens autour d’enjeux de société, de questions économiques ou politiques. Elle permet de faire émerger de l’intelligence collective une vision, des défis à relever et des solutions co-construites. Elle constitue une nouvelle façon de faire les politiques publiques.

Carole Maurage est la conceptrice de la démarche et méthode MNMS et la co-conceptrice du C3.

Contact : Association MNMS-Innovation Territoriale, 39 rue de Palestro 75002 PARIS • 06 80 68 82 29 • c.maurage@me.com

L’équipe du C3

  • Carole Maurage
    Carole MaurageCo-conceptrice et directrice du C3
  • Fabrice Benaut
    Fabrice BenautCommissaire aux données
  • Joanna Emery
    Joanna EmeryGestion de projet et chargée de communication C3
  • Marie Fauré
    Marie FauréPraticiens experts MyNeedMySolution©
  • Benoit Guyot
    Benoit GuyotPracticien Expert MYNEEDMYSOLUTION©
  • Meagan Porcelli
    Meagan PorcelliCOMMUNICATION ET GESTION DE PROJET C3

Genèse du projet C3

Le projet est né en octobre 2014, d’une idée de Michel Assouline (Chargé de Mission Innovation et Partenariat à Météo France) combinée à une stimulation de la méthode MNMS© (MyNeedMySolution©) conçue et développée par Carole Maurage (conceptrice de méthodes d’innovation ouverte) depuis janvier 2014. Le projet a d’abord été porté par un comité de pilotage de partenaires, avant que Le SGMAP et le MEDDE, conquis par le concept et convaincus par sa portée, ne nous fassent l’honneur de porter le C3, à partir de mars 2015.

Autorité de conception

Autorité de conception : le principe du C3 est une co-création de Michel Assouline, Chargé de Mission Innovation et Partenariat à Météo France, et de Carole Maurage, conceptrice de méthodes d’innovation ouverte et créatrice de la démarche et de la méthode MNMS© (MyNeedMySolution©).
Méthode MNMS© (MyNeedMySolution©) tous droits réservés.
Contactez nous

Not readable? Change text. captcha txt